SPHAIR - talents
for the sky

Vol de nuit en Norvège

Dominic « Slam » Michel, 30 ans, est pilote de F/A-18 à Payerne. Actuellement, il effectue un séjour de deux semaines à l’étranger, plus précisément en Norvège, pour s’entraîner au vol de nuit dans le cadre de l’exercice « Nightway ». Les vols, également supersoniques, se déroulent au-dessus de zones maritimes, qu’il vente ou qu’il pleuve. « Des conditions extrêmes, une concentration extrême, mais une expérience fabuleuse ! » affirme Slam.

to the story

En hélicoptère pour lutter contre le feu

Un incendie dévastateur fait rage dans les Grisons. Le télephone de Thomas Hügli sonne dans la soirée. Le lendemain, le pilote d’hélicoptère expérimenté est déjà aux commandes de son appareil ! En collaboration avec le service du feu local au sol et une équipe performante dans les airs, le jeune pilote de 36 ans lutte contre les flammes pour aider à éviter le pire.

to the story

Zurich - Stockholm - Zurich

Pilote de ligne ou pilote militaire ? A la question que se posent de nombreux aspirants à une carrière dans l’aéronautique, Stephan « Ali » Allemann répond : « Les deux ! ». Et pour cause : après avoir appris à voler à l’armée, il est passé à l’aviation civile tout en restant pilote de milice pour les Forces aériennes. Aujourd’hui, il assure la liaison Zurich – Stockholm aux commandes d’un Airbus A-320 de SWISS.

to the story

Aide d’urgence à Beyrouth

Le 4 août 2020, Patrick Steiner apprend par le fil d’info de son smartphone qu’une puissante explosion vient de dévaster le port de Beyrouth. Il pense aussitôt à la possibilité imminente d’un engagement. Et effectivement, quelques jours plus tard, c’est sa propre radio de bord qui annonce : « Swiss Air Force 785, Wind 050 degrees, 5 knots, cleared to land Runway 03, Welcome to Beirut ».

to the story

Devenir femme pilote? Pas de problème!

Malgré l'égalité des chances dans l'aviation civile et militaire, les jeunes femmes sont encore trop peu nombreuses à s'aventurer dans le cockpit. Et il y a encore moins de femmes pilotes de carrière. Beat Hedinger, directeur de SPHAIR, espère que cette brève histoire personnelle inspirera des jeunes femmes à tenter leur chance.

To the story

À 685 km/h dans le ciel de France

Comme chaque matin, Simon Waldis part faire ses huit kilomètres de jogging dans les environs de son domicile temporaire, près de la base aérienne de Cognac, dans l’ouest de la France. Au retour, il achète des croissants encore tout chauds pour lui et son épouse. Puis, tout en se changeant, il se prépare mentalement à la journée qui l’attend. Mais que peut donc bien faire un pilote des Forces aériennes suisses en France?

To the story

SPHAIR Swiss Air Force Helicopter Pilot KFOR / Kosovo

Chaque pilote d'hélicoptère des Forces aériennes suisses est engagé en moyenne une fois par année dans la Kosovo Force (KFOR). L'OTAN dirige cette force pour assurer la sécurité et la stabilité dans la région. Les pilotes et l'équipe de leur détachement effectuent diverses missions comme par exemple: Transports d'équipes de liaison, de matériel ou de VIP militaires. Si nécessaire, ils peuvent également être engagés dans la lutte contre les incendies par hélicoptère. Un engagement dure environ 3 semaines.

Voir la vidéo

23 ans et déjà pilote?

Chez Marc Lüchinger, la fascination pour les avions a commencé très tôt dans l’enfance. Mais de grandir près de la base aérienne de Bad Ragaz, avec un pilote militaire dans la famille, ne lui garantissait pas une place dans un cockpit pour autant. Le cours de pilotage SPHAIR lui a confirmé son envie de faire de la troisième dimension son lieu de travail, et de transformer son rêve de métier en métier de rêve.

to the story

Toujours prêt, au service de la population suisse

Les Forces aériennes sont à disposition pour la recherche d'aéronefs disparus sur mandat de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) ; cette mission est régie par des conventions internationales. À cet effet, un Super Puma spécialement équipé est prêt en permanence à décoller avec un équipage dans le cadre du piquet de recherche et de sauvetage (SAR). La même machine est également engagée sur mandat de corps de police pour localiser et sauver des personnes en détresse ou encore pour appuyer les autorités lors de divers engagements, par exemple pour protéger les frontières.

to the story

À fond les turbines!

Le ciel est d’un bleu métallique en ce matin de février 2019. Si Fanny Chollet n’était pas occupée à répondre aux questions des journalistes, elle se trouverait dans le cockpit d’un F/A-18 Hornet, s’adonnant avec passion à son travail. Mais il est important que le grand public en sache plus sur son parcours : en tant que première pilote d’avion de combat Suisse, Fanny Chollet démontre qu’avec du talent et de la persévérance, tout est possible.

to the story

Video - Le monde entier comme univers pro-fessionnel

Autrefois, Samuel Ochsner était pilote d’hélicoptère aux Forces aériennes suisses. Il est maintenant devenu pilote de milice. En effet, il a décidé de relever un nouveau défi professionnel, comme pilote chez Edelweiss. Cela lui permet de voler tant au militaire qu'au civil, sans avoir à se décider pour l’un ou pour l’autre.

voir la vidéo

Le monde entier comme univers pro-fessionnel

Autrefois, Samuel Ochsner était pilote d’hélicoptère aux Forces aériennes suisses. Il est maintenant devenu pilote de milice. En effet, il a décidé de relever un nouveau défi professionnel, comme pilote chez Edelweiss. Cela lui permet de voler tant au militaire qu'au civil, sans avoir à se décider pour l’un ou pour l’autre.

to the story

À l’intérieur du cockpit avec le first officer Isabel Menzi

Fascinée depuis toujours par les chevaux, Isabel Menzi voulait initialement devenir vétérinaire. Elle a finalement décidé de se vouer à son autre passion, l’aviation. Aujourd’hui, elle réalise son rêve en exerçant la profession de copilote auprès de la compagnie Edelweiss, même si elle est loin d’avoir atteint son objectif.

TO THE STORY

Vidéo - de SPHAIR à la Patrouille Suisse

voir la vidéo

Vidéo - SPHAIR Swiss SAT Special Event 2016 Châteauroux

voir la vidéo

Pilote d’hélicoptère des Forces aériennes suisses au World Economic Forum

La profession de pilote d’hélicoptère des Forces aériennes suisses permet de participer à des missions variées et de relever de nombreux défis. Une de ces missions consiste à effectuer en toute sécurité des transports de matériel, de troupes et d’hôtes d’État lors du World Economic Forum (WEF) à Davos.

to the story

Entraînement en hélicoptère avec le groupe d’intervention

À Zurich, le groupe d’intervention « Scorpion » entre en scène lors de crimes tels que des prises d’otages et des menaces terroristes ou pour assurer la protection de personnalités publiques en danger. La capacité d’intervention depuis les airs est entraînée et assurée en collaboration avec les Forces aériennes suisses.

to the story

Le ciel et l’océan pour seul horizon

Atterrir avec un F/A-18 sur le pont d’un porte-avions américain et en redécoller en survolant l’immensité bleue de l’océan ? Oui, c’est possible ; même pour un pilote des Forces aériennes suisses. C’est l’expérience unique qu’a faite pendant trois ans Andrea « Nuk » Kuhn d’Adligenswil, pilote de Hornet de 38 ans, à Virginia Beach dans le cadre d’un échange de pilotes. 

to the story

Voler en suédois

Le pilote de F/A-18 Matthias « Moeli » Müller vole pendant deux ans pour les Forces aériennes suédoises dans le cadre d’un échange de pilotes. Du type d’avion aux tactiques de vol en passant par les messages radio, beaucoup de choses sont différentes de la Suisse. C’est pourquoi, cet échange permet à Moeli d’élargir son horizon.

to the story

Assurer dans les moments décisifs!

En qualité d’éclaireur-parachutiste, tu te charges d’acquérir des informations-clés pour le commandement de l’armée et tu passes jusqu’à 10 jours à explorer à couvert dans un milieu hostile. Ce film te montre ce que te réserve l’exigeante phase de sélection pour devenir éclaireur-parachutiste et t’explique comment te préparer au mieux.

To the Story